Fondazione | Alexander Langer | Stiftung

Corps de paix

En 1992 le Parlement européen a adopté une résolution présentée par Alexander Langer sur l'évolution des relations Est-Ouest en Europe et leur incidence sur la sécurité européenne où on proposait des instruments novateurs pour la prévention des conflits, la réconciliation, la reconstruction et la consolidation de la paix. Langer y lançait aussi l’idée de la création d’un corps civil européen de paix (CCEP).

Après 1996 le Parlement a, à plusieurs reprises, réaffirmé sa position. Il a invité la Commission à prévoir les fonds nécessaires pour la création de ce corps, à le rendre opérationnel et capable de coopérer avec une armée européenne mandatée par l’ONU.

Pour l’instant, cela a amené à la mise en place de formations spécifiques pour cette nouvelle figure professionnelle et à la création d’instituts de recherche, facultés, écoles supérieures et d’autres structures pour assurer cette formation. Depuis quelques années, dans plusieurs pays d’Europe, de nombreuses expériences ont eu lieu. La Fondation est promotrice d’une formation spécifique pour préparer des volontaires à des missions d’intervention civile. Le premier cours - en 2003/2004 - était organisé par la Formation professionnelle italienne du Tyrol du Sud, en convention avec la Faculté de sciences de la formation de l’Université de Bolzano, en collaboration avec le Centro Studi Difesa Civile de Rome, Avventura Urbana de Turin, le Fields de Rome et avec la participation du Commandement Militaire des Alpini. Le projet était parrainé par le Ministère de la Défense et le Ministère des Affaires étrangères. En 2005 c’est devenu un Master professionnel de premier degré proposé par le Département de Sciences de l’éducation de l’Université de Bologne et par la Formation professionnelle italienne du Tyrol du Sud, en collaboration avec la Fondation, le Centro Studi Difesa Civile de Rome, Fields, UCODEP, le réseau IPRI-CCP, l’EURAC de Bolzano et Commandement Militaire des Alpini. Il est financé par le Fonds Social Européen.Le cours dure un an et se termine par un stage sur le terrain d'un conflit, dans des contextes interculturels ou dans le cadre de la coopération internationale.

Le parcours de formation a pour objectif de préparer les intervenants à agir dans des situations de conflit, de crise, d’insécurité, à faire face à des violences potentielles ou déclarées, à réduire les tensions, à promouvoir la paix et à favoriser le dialogue. Il s’agit d’acquérir des techniques et des méthodes de résolution des conflits et d'action dans l'interculturalité.