pro dialog
L´histoire du projet Adopt Srebrenica

Le projet "Adopt Srebrenica" est né de la volonté conjointe de la Fondation Alexander Langer de Bolzano/Italie et de l'association Tuzlanska Amica de Tuzla/Bosnie-Herzégovine.

La collaboration réelle a commencé en 2005, lors de la remise du Prix International Alexander Langer à Irfanka Pašagić. En Juillet 2005, pendant les jours du dixième anniversaire du génocide de Srebrenica, entre Tuzla et Srebrenica a eu lieu l'école internationale d´été de la Fondation, avec la participation d'un groupe nombreux de jeunes bosniaques, croates, allemands, polonais et italiens.

A cette occasion l'idée ambitieuse et innovatrice de Tuzlanska Amica, tout de suite partagée et chaudement soutenue par la Fondation Langer, de maintenir et voire renforcer l'attention internationale sur Srebrenica, s'est concrétisée.

Au début la réalisation du projet a été confiée à un réseau de collaborateurs internationaux avec le soutien, en premier lieu, de Tuzlanska Amica et de la Fondation Alexander Langer, mais aussi d'autres associations et institutions italiennes, bosniaques et européennes qui s'étaient rendues disponibles.

En Décembre 2005, s´est tenue à Bolzano la première rencontre officielle sur le projet qui a vu la participation du réseau international comprenant un groupe de jeunes de Srebrenica qui depuis constitue une partie fondamentale du projet et a participé à toutes les rencontres qui ont suivi. C'est alors que le projet a été appelé "Adopt Srebrenica" et qu'est née l'idée de construire un centre international à Srebrenica.

Le 22 Décembre 2005 la Fondation Alexander Langer a reçu le prix "Rome pour la Paix et l'Action Humanitaire". Le montant du prix a été destiné à "Adopt Srebrenica".

En mai 2006, sur invitation de la ville de Reggio Emilia, une deuxième rencontre a été organisée autour du projet. Les partenaires italiens et bosniaques et le réseau international ont présenté "Adopt Srebrenica" à des institutions et des associations engagées en activités de jumelage, d´échanges et de soutien en Bosnie-Herzégovine. Le groupe a aussi participé à la rencontre publique "Traumatismes de guerre, justice, réconciliation" et a visité Marzabotto et le Parc historique de Monte Sole.

Depuis 2005 la Fondation participe sur place à la commémoration du génocide le 11 Juillet (et la Fondation a établi ce voyage en Bosnie comme tradition).

En novembre 2006 le CDA de la Fondation a décidé de nommer deux coordinateurs responsables de la gestion du projet avec le support de Irfanka Pašagić et de la Fondation elle-même. Gabriel Auer est devenu le coordinateur italien et Mirza Bašić son homologue bosniaque. Entretemps, plusieurs représentants de la Fondation se sont rendus à plusieurs reprises en Bosnie afin de consolider les rapports avec Tuzlanska Amica, le groupe de travail de Srebrenica et la mairie de Srebrenica.

Le projet a été présenté à Ferrara sur invitation du Réseau Lilliput/Ferrara, à Pescara sur invitation de la ville de Pescara et à Bolzano dans le cadre de la présentation du livre autobiographique "Au-delà du chaos" d'Elvira Mujčić.

La semaine internationale "International Cooperation for Memory" a été organisée et réalisé grâce au travail des deux coordinateurs, de Tuzlanska Amica, de la Fondation Alexander Langer, du groupe local d'étudiants et de volontaires qualifiés italiens et d'allemands.