pro dialog
Euromediterranea 2003: Pace e guerra – Krieg und Frieden - Guerre et Paix – War and Peace
LA POLITIQUE ETRANGERE DANS LA CONVENTION EUROPEENNEET LES CORPS CIVILS DE PAIX  La Fondation entend dédier l’édition euromediterranea 2003 et le séminaire d’été au rapport entre la Convention européenne et les Corps civils de paix : des éléments de politique étrangère, de prévention et de gestion des conflits, interaction entre défense civile et défense militaire. Alexander Langer, au cours de son mandat de parlementaire européen, de 1989 à 1995, s’est déployé à construire une Maison européenne ouverte et solidaire vis-à-vis des peuples et des pays déchirés par des conflits d’origine ethnique, raciale et religieuse. En 1992 le Parlement européen approuva une résolution, présentée par Alexander Langer, concernant les problèmes de la sécurité dans les nouvelles relations entre Ouest et Est, où l’on décèle déjà des nouveaux moyens d’action, dont la création d’une Armée et d’un Corps civil de paix européens, en tant qu’instruments aptes à promouvoir la prévention des conflits, à développer les processus de réconciliation et de reconstruction de la coexistence, les conditions de paix, de sécurité, de liberté et de démocratie.Depuis lors cette idée a beaucoup progressé, du moins au niveau de l’analyse, au sein des diverses institutions internationales (ONU, OSCE, Commission et Parlement Européen) et elle devrait devenir un des éléments constitutifs de la nouvelle Europe, tel qu’on peut le voir ces derniers mois au sein de la Convention Européenne.Alors qu’on assiste à une crise dramatique de coexistence, de légitimité et d’autorité des institutions internationales, l’assemblée générale de l’ONU a proclamé pour la période 2001 – 2010 « Décennie de la promotion d’une culture de la non violence et de la paix, tout en sollicitant à tous les niveaux les personnes capables de favoriser le dialogue, la médiation, la recherche du consensus, et la résolution pacifique des controverses ». La rencontre internationale et le séminaire d’été 2003-04-06 Au cours de cette rencontre, on affrontera ces thèmes décisifs pour le futur de l’Europe à travers des débats et des conférences capables de susciter la participation d’un vaste public.Les conférences ont comme but de présenter et analyser les élaborations théoriques et les  expériences pratiques en cours au niveau international, à travers une confrontation avec celles qui se déroulent sur notre territoire « euro régional ».Les différents débats se dérouleront à travers une méthode de participation et de dialogue avec le public.Le programme :Lundi 30 juin 9h.00- Sala Vecchio Municipio, Ouverture du Séminaire international 20h.00 – Concert des Sabbatrio – Chants du sud du monde Mardi 1 juillet17h.00 – inauguration de l’exposition des photos « Au delà du Mur »Conférence avec Sami Adwan, Palestine, prix Langer 2001Les Palestiniens et les Israéliens récrivent leur histoire  commune.   Mercredi 2 juillet – Cinéma, information et guerre : le rôle de l’information dans les crises humanitaires ; conférence avec le producteur Marco Muller, le photographe Livio Senigalliesi et un/une journaliste.Jeudi 3 juillet  – Identité de femmes entre paix et guerre, avec la participation de Irfanka Pasagic, médecin à Tuzla/Srebrenica, Melitta Richter écrivaine de Zagreb, Silvia Salvatici de la Société Italienne des Historiennes, Anna Bravo historienne de Turin. Vendredi 4 juillet – La politique étrangère et défense commune dans la Convention européenne, avec la participation de Renzo Imbeni vice – président du parlement européen, Arno Trugger du Friedenszentrum (Centre pour la paix) de Stadt Schlaining, Gianni Rufini du Fields de Rome, et un officier du Corps des chasseurs alpins italiens. Samedi 5 juillet – Pour la création d’une école de promoteurs de paix. Entre conflits globaux et conflits locaux, avec la participation de Marianella Sclavi Aventure Urbaine de Turin, Francesco Tullio du Centre d’études de défense civile de Rome, Luigi Guerra et Walter Lorenz professeurs de l’université de Bolzano/Bressanone, Mathias Abram anthropologue Quito/Bolzano, et Francesco Petrelli, Rome Dimanche 6 juillet– Au cours de la matinée aura lieu la cérémonie de clôture de la manifestation d’euromediterranea pour la remise du Prix International Alexander Langer 2003. Euromediterranea 2003 : programme culturelA côté des débats et des conférences, euromediterranea propose et offre un riche programme culturel (cinéma, théâtre, musique, expositions et livres) grâce à la collaboration d’autres associations et organisations culturelles telles que : le Film club Bolzano, l’école de cinéma Zelig, Donne Nissà, l’association culturelle BZ1999, Radio Tandem, la Coopérative KO-LIBRI, le Centre de documentation Donna, et la revue Una Città de Forlì. Théâtre 2 juillet – « Au delà du Mur » Guerre et mémoire : images et performances de Livio Senigalliesi et Michele Losi3 juillet – “ Shota, stratégies de guerre quotidienne” , de Soledad Nicolazzi, du groupe “Le Scarlattine”4 juillet - Performance: Make love not war, avec Monica Trettel5 juillet -  Un parcours de paix sous les étoiles  au Centre d’éducation environnemental du Colle: paroles, musique, chants, convivialité, par Silvana Nobili
Musique 30 juin – Concert d’ouverture d’Euromediterranea, avec BEVANO EST – Canti dal Sud del Mondo, de l’école de musique populaire de Forlimpopoli
1 juillet  – Entre guerre et paix, concert e paroles, avec Walter Zambaldi et Manuel Randi 5 et 6 juillet - FolxFesta 2003 de Radio Tandem, deux journées de musique aux Prati del Talvera
Cinéma
Du 30 juin au 6 juillet: Festival de films dédiés à Marco Muller, directeur du Festival de Locarno, producteur de films importants tels que  No Man’s Land de Danis Tanovi 2001, Brainstorm de Laiz Bodansky  2001 , Il Voto è segreto de Babak Payami 2001, L'Angelo sulla spalla destra de Jamsed Usonov  2002  (en collaboration avec Filmclub et Zelig) Photographie et documentaire Au-delà du Mur, 70 images photographiques du reporter de guerre Livio Senigalliesi.    Séminaire d’été international – SommerschoolLe séminaire se déroulera, du 30 juin au 6 juillet, à travers des sessions de travail en commun ou individualisés, des rencontres et des débat avec des témoins privilégiés et une partie des conférenciers, autour des suivants sujets de recherche :1.      La gestion civile des conflits dans les documents des Institutions internationales  (Alessandro Rossi du Centre d’études de Défense civile et Gianni Scotto du Berghof Institut Berlin)2.      La politique étrangère commune dans le débat constituant de la Convention Européenne ; la prévention des conflits et les politiques de paix en Italie, Autriche et Allemagne. ( Gianni Ruffini du Fields de Rome et Cornelia Brinkman de la Fondation H. Böll de Berlin, Margit Pieber de la Fondation Langer, Vienne)3.      Le cadre de la convention pour la protection des minorités 1995, et le modèle sud tyrolien dans la gestion des conflits de nature ethnique. ( Francesco Palermo et Jens Woelk, chercheurs à l’Académie Européenne et à l’Université de Trento)4.      Le rapport entre la justice pénale internationale (Rwanda, ex Yougoslavie) et les formes de justice alternative.  (Andrea Lollini, chercheur Université de Bologne, Emanuela Fronza, chercheuse Université de Modena)5.      Guerre, économie, complexe militaro-industriel. (Pietro Frigato, chercheur Université de Pisa, Gianni Tamino, Université de Padoue)  Programme du séminaire international : 30.06 – Présentation, méthodologie et introduction (Karin Abram) Le cadre de la convention pour la protection des minorités 1995, et le modèle sud tyrolien dans la gestion des conflits de nature ethnique. ( Francesco Palermo et Jens Woelk, chercheurs à l’Académie Européenne et à l’Université de Trento)01.07 – La coopération interculturelle et la reconstruction de la coexistenceLe rapport entre la justice pénale internationale (Rwanda, ex Yougoslavie) et les formes de justice alternative.  (Andrea Lollini, chercheur Université de Bologne, Emanuela Fronza, chercheuse Université de Modena)02.07 – La maîtrise des conflits internationaux  (Francesco Tullio CSDC)La gestion civile des conflits dans les documents des Institutions internationales  (Alessandro Rossi du Centre d’études de Défense civile et Gianni Scotto du Berghof Institut Berlin)03.07 – La maîtrise des aides humanitaires et des émergencesLa politique étrangère commune dans le débat constituant de la Convention Européenne ; la prévention des conflits et les politiques de paix en Italie, Autriche et Allemagne. ( Gianni Ruffini du Fields de Rome et Cornelia Brinkman de la Fondation H. Böll de Berlin, Margit Pieber de la Fondation Langer, Vienne)04.07 – Des conflits internationaux à la maîtrise des conflits urbains (Marianella Sclavi, Avventura Urbana)Témoignage : Paolo Bonaldi, cinéaste et auteur du film Poro Mraghera-Venezia, un inganno letale, 200205.07 – Conclusion: La création d’un cours pour opérateurs et promoteurs de paix Le séminaire organise également des travaux pratiques concernant les quatre sections d’études prévues par la nouvelle Ecole pour promoteurs de la paix : la promotion du processus de paix, la coopération interculturelle, la gestion des conflits, la gestion des aides humanitaires et des émergences.  Les responsables sont Francesco Tullio, Matthias Abram, Francesco Petrelli, Iolanda Romano.                        Inscriptions : jusqu’au 10 juin 2003 : Langer.Foundation@tin.it tel+fax 00 39 0471 977691 La participation au séminaire international d’été est réservée à 50 personnes du monde entier, et notamment aux jeunes engagés dans des associations de volontariat, de coopération, et de construction d’un corps civil de paix.Pour 5jeunes étudiants, ressortissants de pays non communautaires, la Fondation offre une bourse d’étude qui comprend les frais de séjour et un subside pour les frais de voyage de maximum € 250. Pour les autres participants les frais d’inscriptions sont de € 120 ( € 50 pour ceux qui n’ont pas besoin de logement) afin de couvrir tous les frais de séjours (inclus les repas).La langue d’emploi c’est l’anglais, mais il y aura également la possibilité  de recevoir de supports linguistiques en français allemand et italien. Au cours des conférences publiques il y aura le support de la traduction simultanée. L’Ecole pour promoteurs de paix Au cors de cette édition d’euromediterranea on  présentera à l’opinion publique les éléments essentiels du projet d’Ecole pour promoteurs de paix. Plusieurs institutions ont contribué à la création de cette école : la Formation professionnelle de Bolzano, la Fondation Alexander Langer, le Centre d’études de Défense civile de Rome, Aventure urbaine de Turin, l’Académie européenne de Bolzano, le Fields de Rome, la revue Una Città de Forlì, l’Observatoire des Balkans de Rovereto, le Mouvement non violent de Vérone, le Berghof Institut de Berlin et l’Österreisches Fridenszentrum de Schlaining. Le but du projet est de former des jeunes diplômés capables d’intervenir dans des situations de crise de coexistence afin de réduire les tensions et de favoriser le dialogue en tant que méthode pour la résolution des conflits locaux, nationaux et internationaux grâce à l’aide humanitaire et la coopération internationales.Ce personnel spécialisé pourra par conséquent intervenir en tant que task force civile professionnelle pour réaliser, en valorisant le support des ONG, les activités prévues par les nombreuses résolutions du Parlement européen et de l’ONU qui a proclamé la période 2001 – 2010 « Décennie de la promotion d’une culture de la non violence et de la paix, tout en sollicitant à tous les niveaux les personnes capables de favoriser le dialogue, la médiation, la recherche du consensus, et la résolution pacifique des controverses ». La formation, qui est encore expérimentale, prévoit 5 cours thématiques, à travers un enseignement modulaire de 15 jours et 16 fins de semaine.Déroulement de l’enseignement et de la formation : formation linguistique, formation informatique, project work, préparation au stage, évaluation. L’enseignement théorique est complété par l’autoformation, les laboratoires expérimentaux et les travaux pratiques.   Programme des cours : 
  1. La promotion du processus de paix
  2. La coopération interculturelle
  3. La gestion des conflits
  4. La gestion des aides humanitaires et des émergences
  5. Stage de 5 mois à l’étranger
 Les cours se dérouleront en langue anglaise.Début des cours : automne 2003Conditions d’admission : Nombre d’élèves admis : 20 – 25Age requise : 22 ans minimumDiplômes : Bac et /ou formation universitaire